Développement personnel, Enfance, Mes histoires

Chère petite « moi-même » de 14 ans…

En classe, avec mes jeunes francophones, j’ai fait un des exercices classiques « écrivez une lettre à vous-même dans 15 ans » et ils m’ont également demandé de faire la même chose : comme je suis têtue, j’ai donc décidé de jouer le jeu dans le sens inverse, c’est à dire écrire une lettre à moi-même , à la petite fille d’il y a 15 ans…

Scroll envelope

Voici donc le résultat final :

————————————————————————–

Chère petite « moi-même » de 14 ans,

Je ne veux pas t’écrire « j’espère que tu vas bien ». J’ai constaté que tu n’étais pas très en forme ces derniers temps-ci. J’ai donc pris mon courage à deux mains et décidé de t’écrire une lettre. Je sais que tu n’aimes pas lire des textes où il n’y a pas d’images. Mais prends quelques minutes pour lire attentivement les différents points :

  • Dans un premier temps, je voulais te dire que tu n’es pas si mal avec tes lunettes et ta petite taille : mets tes lunettes sans honte tu verras que dans le futur c’est très à la mode. N’essaie pas d’avoir de grands yeux, de réparer ton orteil qui monte sur les autres ou de porter des grands talons dans le but de devenir plus grande. Tu finiras par aimer ton corps et même trouver des atouts dans ce que tu n’apprécies pas aujourd’hui.
  • Tu n’es pas une victime de l’acte des autres et tu es également responsable de ta vie, de ce qui t’arrive : oui, tu peux encore choisir, décider, dire « non », oui! Même à 14ans…
  • Tu n’es pas obligée de suivre à 100 % les conseils des autres pour ton orientation professionnelle… écoute surtout la petite voix intérieure!
  • Ne te compare pas aux autres ou ne pense pas que certaines personnes peuvent avoir un niveau supérieur à d’autres.
  • N’hésite pas rêver, plus grand, plus fort les yeux grands ouverts…
  • Tu as envie de t’habiller comme ça, de parler comme ci, d’être comme ça : fais-le sans penser aux opinions des autres !
  • Tu as le droit d’être comme une adolescente de 14 ans, encore enfant dans ta tête, de faire une crise, de dire ce que tu as sur le coeur.
  • Ne fais pas l’adulte dès maintenant, ne remplace aucun autre rôle que le tien.
  • A certaines questions, tu n’auras jamais de réponse : c’est normale et ce n’est pas grave.
  • Tu n’es qu’une fausse timide, tu apprendras à montrer la personne que tu es vraiment … petit à petit.
  • Sois plus courageuse, exprime tes sentiments, tes émotions et tes envies.
  • L’amour n’est pas inatteignable et ce n’est pas une histoire si compliquée que ça peut paraître.
  • Tes parents vont te manquer à plusieurs reprises, à plusieurs moments de ta vie, sois plus forte et n’oublie pas ceux qui t’entourent.
  • Attends encore un peu, tu vivras bientôt dans ton propre espace, libre de tes actions!
  • Certains te feront mal : peut-être qu’ils ne savent pas qu’ils te blessent ou ils étaient eux-mêmes blessés dans le passé… ça ira! Ca ne durera pas! Résiste encore un peu!
  • N’oublie pas : même aujourd’hui tu peux décider d’être heureuse!
  • Sache que « adultes » ne veut pas dire « super-héros » : ils feront certaines choses, mal ou moins bien, personne leur apprend  ces soi-disant « bonnes méthodes », ils sont souvent ignorants… tu les comprendras peut-être mieux quand tu deviendras à ton tour adulte.
  • Cherche toujours à apprendre : en écoutant, en lisant, en observant ou en réfléchissant!
  • Remercie ce que tu as aujourd’hui…et  ce que tu vas avoir demain…
  • Fais-toi ta propre idée de « dieu », ne suis pas d’autres personnes si tu n’es pas en accord avec eux, cherche… peut-être que tu trouveras un jour…ou jamais.
  • Il n’est jamais trop tard, il n’y a pas de moments précis pour étudier, pour travailler, pour avoir son permis, pour se marier, pour acheter sa maison etc…
  • Arrête d’envier les autres : personne est entièrement comblée.
  • Sors de ta peur et trouve un job d’été à partir de tes 16 ans!
  • Conduire te fera peur, jusqu’à te stresser :  à chaque fois que tu as des heures de conduite, même à 4h du matin… c’est normal… tu apprends. Tu finiras par réussir… tu conduiras comme tous ces gens, et toutes ces voitures qui font des bouchons, tu n’es pas différente des autres. Ils ont réussi alors toi aussi tu réussiras.
  • Tu trouveras un travail qui te plaira, qui te comblera : sois persévérante surtout au début, tu vas faire 2h de trajet, dans les transports, tu vas finir à 22h et tu vas rester éveiller dans le RER D avec le coeur lourd de peur. Mais ça changera, tu évolueras, et tu feras même 10 minutes en voiture pour ce même travail.
  • Toi qui aime sortir librement, tu vas faire de beaux voyages et tu iras dans des pays lointains : tu visiteras de beaux endroits, tu goûteras pleins de plats divers et variés. Tu seras entourée de bons compagnons et tu rentreras chez toi avec plein de beaux souvenirs, toute renouvelée.
  • Ne t’inquiète pas pour ce qui va arriver : sois un peu plus forte…maintenant, cette nuit et demain matin.
  • Et pour finir, sache que je suis fière de toi comme celle qui t’a mis au monde : tu es une petite fille gentille, belle et intelligente comme tous ces autres enfants!
  • Vis ton enfance, jusqu’au bout… sans trop réfléchir,  au jour le jour!

Je t’aime !

-La « moi-même » de 29 ans

 

 

 

Publicités

2 thoughts on “Chère petite « moi-même » de 14 ans…”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s